Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Roger Eléfant
  • : Chercheur indépendant, je suis passionné par les grands mystères de notre planète depuis plus de 40 ans. Poussé par la curiosité, je me suis déplacé en premier lieu au Mexique, puis au Pérou et en Bolivie. J'ai eu ainsi la chance de trouver les réponses que j'attendais; elles m'ont conduit également vers d'autres pistes. Je sais maintenant que l'Histoire nous a raconté des histoires !
  • Contact

Rechercher

25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 13:29

 

(Tous droits réservés)

 

 

 

 

Selon Edgar Cayce, un fantastique secret dormirait sous le Sphinx de Gizeh. Ce secret serait de toute première importance, car il aurait un rapport direct avec l’Atlantide et l’Histoire de l’Humanité depuis l’aube des temps…! !

 

Cette dernière assertion étant bien faite pour piquer ma curiosité, attiré comme je le suis par l’étude de ce continent disparu et l'Histoire de nos origines, dès que j’en ai eu l’occasion, j’ai fait ma valise pour l’Egypte.

 

 

* *

 

En tout premier lieu, il faut savoir que les égyptologues sont quasiment certains que le visage du Sphinx de Gizeh, est la représentation du pharaon Khéphren (ou Chéphren) ayant régné en 2500 av. J.C. (environ).

Mais dans les faits, ils sont dans l’incapacité de le prouver, car ils ne disposent d’aucun élément vraiment tangible pour cela ! Ils avancent (entre autre) pour soutenir leur position, qu’il y aurait une certaine ressemblance du visage (ou de ce qu’il en reste) avec le pharaon Khéphren, qui comme on le sait était un homme blanc. D’ailleurs une statue de ce pharaon est exposée au Musée du Caire et présente bien des traits de Blanc.

D'autre part, comme le Sphinx est situé juste devant la pyramide de Khéphren, ils n’ont pas hésité à faire le lien avec ce pharaon...

Khéphren était le fils de Khéops et fut le pharaon de la IVe dynastie qui, selon les archéologues, fit bâtir la pyramide qui lui est attribuée.

 

Voici ci-dessous le visage du Sphinx devant la Pyramide de Khéphren : 

 

 

Photo Roger ELEFANT

 

Mais à propos du Sphinx, Edgar Cayce n’est pas du tout de l'avis des archéologues, et il a en outre bien des choses à raconter sur cette énigmatique statue...

 

Comme je l’ai déjà écrit sur mes autres articles, je tiens en général grand compte des " lectures " d’Edgar Cayce (sauf pour ses prédictions sur l’avenir de la Terre et je m'en suis expliqué).

 

Je ne vais pas m’appesantir sur les détails architecturaux de cette célèbre statue, qui ont été maintes et maintes fois traités par les archéologues et égyptologues. Je vais simplement mettre en exergue des points méconnus (ou plutôt) volontairement écartés par les professionnels et que Cayce nous a appris sur ce mystérieux monument.

 

Voici juste quelques indications sur les caractéristiques dimensionnelles de cette statue tout à fait hors norme et qui est il faut le rappeler, la plus grande du Monde... 

En effet, elle mesure pas moins de 73 m de long, 20 m de haut et 14 m de large ! Elle trône sur le bord du plateau de Gizeh, orientée vers l’Est.

Cette statue a été taillée dans le calcaire du plateau de Gizeh et se trouve donc dans une fosse, sauf la tête et les épaules qui dépassent du terrain environnant et qui ont probablement bénéficié d’un petit promontoire de calcaire à cet endroit.

 

Ci-dessous le corps du Sphinx, où l'on constate une forte érosion du calcaire du corps de l'animal due, d'après les égyptologues, à de très fortes pluies. En fait, cette érosion a été provoquée, très probablement, par les fortes pluies du dernier déluge, il y a 12 000 ans, environ.

 

 

Photo Roger ELEFANT

 

On remarque par contre que la tête du Sphinx (hormis le nez cassé) n'est que peu érodée, car elle a été très probablement retaillée  plus tard, pour remplacer la tête de lion par un visage d'homme.  

 
 
* *

 

 

A partir d'ici, je vais présenter quelques-unes des assertions qu’Edgar Cayce a révélées dans ses nombreuses "lectures " sur le Sphinx et les pyramides et qui m’interpellent particulièrement. Les dites " lectures " sont conservées comme on le sait, dans une chambre forte à Virginia Beach, Virginie.

En fait, j’ai déjà traité (mais en partie seulement) le problème que pose le Sphinx à tous les curieux du Monde entier, dans mon livre " Les grands mystères du Monde " Tome 1.  

 

 

Voici quelques-uns (seulement) des points révélés

par Cayce dans ses " lectures")

 

 

- Tout d’abord, Cayce nous a indiqué que le Sphinx avait été le premier monument édifié sur le plateau de Gizeh (donc avant les pyramides).

 

- Il a même précisé qui l’avait fait édifier :

 

" C’est le pharaon Araaraart, le second des rois du Nord ".

 

- Parlant toujours de ce pharaon, il a ajouté :

 

" Et c’est sous son règne que furent jetées les fondations de cette construction emblématique que l’on appelle le Sphinx ". (Lecture 341-9).

 

A une question qu’on lui posait de savoir ce que représentait réellement le Sphinx, il répondit :

 

" la suprématie de l’esprit sur la force bestiale ".

 

Magnifique allégorie et bel exemple à suivre pour toutes ces populations nouvellement arrivées en Egypte, probablement encore mal encadrées par leurs dirigeants, rois ou prêtres et donc probablement restées quelque peu brutales et belliqueuses.

 

Et à la question de savoir qui le Sphinx représentait, il répondit :

 

" C’est le portrait d’Asriario, le conseiller du roi ".

 

(Pour plus d'informations à ce sujet, se reporter au livre " L’Univers d’Edgar Cayce " de Dorothée Koechlin de Bizemont, édit. Robert Laffont, la grande spécialiste des "lectures" de Cayce).

 

 

* *

 

 

Curieusement Cayce donnait différents noms au Sphinx, mais avec une signification relativement voisine, les voici :

 

- " Le Mystère des Ages " (il précise donc qu’il y a un mystère concernant le Sphinx et l’Histoire).

- " Le Mystère des mystères " (là, il insiste sur le côté mystérieux du Sphinx).

- " Le Gardien " (il signifie par là que cette statue garde quelque chose…).

- " La Sentinelle " (même signification avec cette fois une connotation style militaire).

 

 

En octobre 1931, suite à la question d’une personne qui lui demandait ce que le Sphinx cachait, il répondit qu’il recelait sous (ou proche) de ses fondations :

 

" La Tombe des archives ".

 

- Puis, il précisa que cette fameuse Tombe se trouvait dans une chambre située :

 

" Entre ce qu’on appelle le Mystère des Ages et le fleuve ". (lecture 2124-3).

 

La même personne (ou une autre) très intéressée par cette tombe lui posa la très importante question suivante, qui était de savoir ce qu’elle contenait… ; Cayce eut cette réponse extraordinaire, en répondant qu’elle contenait :

 

" Les archives de l’Atlantide depuis le commencement des temps où l’Esprit prit forme et commença à descendre sur cette Terre. Avec le développement des peuples pendant leur séjour sur ce continent, avec les premières destructions, les changements qui survinrent. Egalement l’histoire de tous les peuples de la Terre etc." (lecture 378-16).

 

 

* *

 

 

Informations provenant de diverses sources

(ayant un rapport direct avec le Sphinx ou les pyramides de Gizeh)

 

 

 

Premier élément important :

 

 

Et première constatation : le Sphinx regarde vers l’Est ! Les astronomes du 19 e siècle intéressés par l'énigme que posait le Sphinx, se sont alors aperçus, dans un premier temps, que son regard était dirigé vers Sirius et la Constellation du " Grand Chien ".

 

Or curieusement, Sirius et cette constellation du "Grand Chien", se situent derrière, mais dans le même axe que la "constellation d'Orion" !

 

Et on sait également, depuis les travaux de l'égyptologue Selim Hassan et de l'astronome Robert Bauval que cette constellation a une particularité, qu'ils appellent "la Corrélation d'Orion"Cette étonnante "corrélation" stipule que : 

 

 

Les trois grandes pyramides du plateau de Gizeh sont positionnées au sol, avec exactement le même petit décalage d'alignement que les trois étoiles principales (et centrales) de cette constellation, qu’on nomme le "Baudrier d’Orion" !

 

 

Cette constatation est tout à fait surprenante, car ce " léger décalage" n’est visible qu’avec un puissant télescope moderne...! De plus ces astronomes ont découvert que la "Constellation d'Orion" ne s'est située dans cette configuration "précise" qu'en 10500 av. J.C.

 

Or, c'est précisément la période que Cayce indique pour l'arrivée massive des Atlantes en Egypte, juste avant l'engloutissement de leur continent dans l'Atlantique et peu de temps aussi avant le déluge, ainsi que peu de temps également avant l'érection du Sphinx, pour conserver leurs archives ! !    

 

De tous ces éléments, on peut en conclure, que ce n'est pas pour rien que le Sphinx dirige son regard vers la "Constellation d'Orion"... Alors, serait-ce de cette région du Cosmos, qu'une partie (au moins) de l'Humanité proviendrait ! ? Mystère..., mystère... 

 

 

Voici un autre élément très intéressant à observer :

 

D'autre part, dans l'Egypte Ancienne, le dieu Sah (d'où provient d'ailleurs le nom Sahara) était représenté vétu d'une chasuble bleue-nuit constellée d'étoiles; de plus il était juché sur une barque solaire, elle aussi constellée d'étoiles... Et curieusement, ce dieu Sah était justement l'incarnation de la Constellation d'Orion ! !

 

Ceci pourrait donc signifier (à mon avis) que :

 

Le "Sahara" est le lieu où des gens (originaires de la région d'Orion) se sont installés...

 

Ou en détaillant le propos : 

 

Cela signifierait, que les "personnes" qui arrivaient au Sahara, avaient des ancêtres provenant "des étoiles", en fait, de la constellation d'Orion (donc les "Atlantes").

Ces émigrants sont arrivés par bateaux (les fameuses "barques solaires", constellées d'étoiles...), au moment de la dernière catastrophe de leur continent.

   

 

Autre élément à observer également :

 

La Pyramide de Saqqarah à Memphis, du roi Djoser (IIIe dynastie) fut la première pyramide construite en Egypte (selon Edgar Cayce). Mais ce n'est pas l'avis des archéologues ! Cette pyramide de forme très particulière, était liée elle aussi au Dieu Sah, soit le dieu d'Orion ! !

 

Ci-dessous, la Pyramide "à degrés" de Saqqarah (la seule en Egypte de ce genre) :

 

 

Photo Roger ELEFANT

 

Dans mon livre "Les grands mystères du Monde", Tome 1, j'ai retranscris ce que Cayce nous a appris sur cette pyramide très symbolique pour l'Humanité.

 

 

 

Deuxième élément important :

 

 

Il est tout de même extrêmement surprenant et même insensé de constater que les Dogons du Mali (peuple sans culture technologique, ni astronomique) savent depuis toujours que Sirius (A) qui est l'étoile du "Grand Chien", a dans son entourage immédiat une toute petite étoile totalement invisible à l’œil nu ! !

 

Or, chose étrange, ce n’est qu’en 1862 que l’astronome américain Alvan Clarke a découvert cette deuxième petite étoile (je le répète, invisible à l'oeil nu...) qu’il a nommée Sirius (B) ! !

C’est ce que les astronomes appellent une "naine blanche" (objet céleste de forte densité et à température élevée).

 

 

Mais, les Dogons se permettent d’en rajouter et assurent de plus, qu’il existe une étoile invisible, autour de Sirius (A) !

(Cette étoile invisible serait donc forcément située "derrière" Sirius (A)…).

 

Ils vont jusqu'à avancer que :

 

c’est d’une planète en orbite autour de cette étoile invisible, que seraient venus leurs ancêtres, une race d’extraterrestres amphibiens (à peau et caractéristiques ressemblant à celle des poissons).

 

 

Or, curieusement, chez les Babyloniens (peuple de Chaldée) qui vivaient au début de leur civilisation, plutôt à l'état semi sauvage et sans vraie culture, ont effectivement représenté (plus tard) dans leur mythologie un dieu "à tête d'homme et corps de poisson" ! ! (Autant dire une sorte de sirène au masculin...). 

Il s'agit très probablement du "dieu Oannès", qui selon la légende des Babyloniens, est sorti de la mer Erythrée (Océan Indien) pour leur enseigner un meilleur art de vivre, incluant des lois, l'écriture, les sciences et même la culture !

 

Conclusion qui coule de source : Les Dogons ont pu être initiés également comme les babyloniens, par ce fameux "dieu Oannès" venu de la mer, et auparavant venus "d'ailleurs"...

 

 

* *

 

 

Si l'on continue l’étude des divers éléments sur les origines de l'Homme, portés à notre connaissance, en y ajoutant cette fois les informations apportées par Cayce, je suis donc conduit à penser que :

 

Les "entités" qui se sont matérialisées sur Terre il y a 10 millions d'années environ, pour devenir par la suite, les Atlantes, les Muiens et tous les autres peuples de la Terre, donc finalement "nous"... (se référer à mon livre "La fantastique origine de l'Homme"), pourraient bien provenir d’une planète orbitant autour de Sirius C (encore inconnue à l'heure actuelle) ou pourraient provenir aussi d’une des trois planètes du Baudrier d’Orion ! 

 

D'ailleurs curieusement, Sirius et O'rion sont situées dans la Voie Lactée pratiquement sur le même axe et l'une derrière l'autre ! !

 

Malheureusement, personne ne lui a demandé d'où provenaient ces "entités"…, de sorte que Cayce ne l’a pas précisé. C'est bien dommage !

 

* *

 

 

Pour revenir au Sphinx, qui pourrait penser un seul instant qu’un peuple se donne la peine de sculpter une statue de plus de 70 m de long et 20 de haut, puis se donne encore la peine (immense) de construire trois énormes pyramides dont la plus grande fait presque 150 m de haut, comportant un léger décalage dans leur alignement..., pour rien, car la pyramide de Khéops n'a jamais servi de tombeau ! ! 

Le décalage d'alignement au sol n’est pas une erreur ; les grands architectes Egyptiens comme Hermès ne faisaient certainement pas d’erreurs grossières de ce genre ! Ce décalage est incontestablement intentionnel !

 

En réalité, j’ai une très nette tendance à croire les " lectures " d’Edgar Cayce, précisant que ce sont les Atlantes qui ont apporté leurs connaissances aux grands prêtres d’Egypte. C’est très probablement la raison pour laquelle les constructions "principales" du Plateau de Gizeh ont été érigées en tenant compte des connaissances astronomiques et mathématiques des Atlantes. 

D'ailleurs Cayce à dit que :

 

Le Sphinx devait servir à conserver leurs archives secrètes jusqu'à ce qu'un peuple soit assez sage et évolué pour connaître toute l'histoire fantastique qui a été la leur et celle de l'Humanité !

 

Et pour ma part, j'ajoute que c’est probablement aussi pour représenter certaines connaissances dans la pierre, par des "constructions particulières" et "positionnements des bâtiments" (où "l'astronomie" tenait une place prépondérante) afin que de futurs peuples évolués soient capables de comprendre "le message" de l'endroit du Cosmos d’où ils venaient...

 

Etonnant, non...; car tout se tient et de nombreux éléments se recoupent pour converger dans la même direction.  

 
Finalement, il est à peu près certain maintenant que nous venons d'ailleurs...
 
 
 

Voir la deuxième partie de l'article

 

 

 * * *

 

 

Partager cet article
Repost0
Roger Eléfant